Je suis une patiente

Je ne recois pas de chimiothérapie mais suis sous hormonothérapie par Tamoxifène

Le Tamoxifène stimule les ovaires et peut parfois produire des “super-ovulations” ou des kystes ovariens. Ces kystes ne sont pas cancéreux et ne présentent pas de risque pour votre santé (ils n’augmentent pas le risque de récidive de votre cancer) mais peuvent parfois provoquer des douleurs dans le bas du ventre. Ils disparaissent spontanément après quelques jours ou quelques semaines. Si les douleurs sont importantes, se prolongent ou sont trop fréquentes, consultez votre gynécologue.

Sous Tamoxifène, les règles sont parfois anarchiques ou absentes. En effet, l’utérus ne répond pas correctement aux stimulations des hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone). Généralement les règles redeviennent normales après la fin du traitement par Tamoxifène, ou parfois avant.

Sous Tamoxifène, le risque de grossesse est important, même si vous n’êtes pas réglée. Si vous ne souhaitez pas être enceinte maintenant, consultez votre médecin pour choisir une contraception